mercredi 24 avril 2019

Comité de Pilotage Lycée d’Allauch Conseil Régional Sud – Marseille le 5 avril 2019


Présents :
Conseillers Régionaux – Elus des communes concernées – Rectorat – Direction Académique – Métropole – Collectif Lycée

Plusieurs annonces importantes ont été faites :

La date d’ouverture du lycée est prévue le 15 juin 

Monsieur Santini, le futur proviseur  vient d’être nommé 

Structure pédagogique et accueil des élèves :

Nous avons fait part de  notre inquiétude concernant le nombre de classes prévues qui d’après nos estimations ne permettront pas d’accueillir tous les élèves.
Le Rectorat s’est engagé à ajuster la capacité d’accueil en fonction de la réalité de la demande tout en veillant au maintien d’un équilibre entre les divers établissements du secteur. Les données actuelles ne sont donc pas figées.
La structure pédagogique (visible sur le site du Rectorat) : Enseignement général avec une filière SMTG
Actuellement 7 spécialités sont proposées (elles sont en moyenne de 10/établissement) – Cette offre progressera, notamment avec une évolution nationale permettant d’intégrer des projets également en lien avec des filières émanant du Ministère de l’Agriculture.
La Direction Académique  part sur une offre à minima,  le futur Chef d’Etablissement et  son équipe pédagogique travailleront sur un projet qui débouchera sur  des options et spécialités plus importantes pour la rentrée suivante. Aucune offre sanitaire et sociale, ni industrielle ne seront envisagées sur l’établissement (pas d’équipement prévu pour ce type de filière)
A noter également, les élèves actuellement en 3ème dans un établissement privé conventionné et qui souhaitent poursuivre dans le public sont tout autant prioritaires que les élèves en 3ème dans un établissement public.  

Saint Menet
La question a été posée pour l’intégration de St Menet, si pour cette rentrée ce n’est pas possible*,   des propositions pourront toujours être faites au Rectorat qui étudiera (selon les effectifs) une double sectorisation pour la rentrée 2020.
* A noter, vous pouvez toujours demander une dérogation vers l’établissement afin de souligner les attentes et espérer quelques places disponibles

Transports
La RTM  est en charge du service en devenir.
Elle travaille sur une offre  adaptée qui sera affinée  en fonction de l’inscription des élèves. Un site dédié aux utilisateurs des transports ouvrira le 14/06/2019
A ce jour il est prévu : 1 rotation le matin pour la rentrée de 8H et 2  pour les sorties 16 et 17H (rotations classiques pour desservir ce type d’établissement)

- Bus de 93 Places
La ligne partira du Logis neuf – La Montade – Plan de Cuques Centre et remontera sur Allauch.

Renfort de la Ligne 7T – Terminus devant le Lycée
Monsieur Muselier (courrier)  a d’ores et déjà attiré l’attention de la RTM sur l’absence de réponse quant aux secteurs du 11ème nord  affectés au lycée.
La Mairie de secteur et le Collectif ont souligné également ces besoins et l’absence totale de circuit dans l’immédiat.

D’ autre part, le lien entre les réponses Affelnet pour le Rectorat et la RTM, doit être maintenu pour estimer les besoins au plus près.

Stand de Tir
Est également évoqué l’intérêt de travaux d’isolation sonore du stand de tir, situé à proximité du lycée (pas de danger relevé quant aux tirs en eux-mêmes, les nuisances se limitant à un risque sonore).

A l’issue de la réunion, nous avons convenu d’un dernier comité de pilotage, lors duquel nous devrions avoir une vue très proche des effectifs réels.


Pour le Collectif,
Luce Nocera, Jean-Claude Omère , Mathilde Cavin
 06 08 49 51 90

mercredi 27 mars 2019

Synthèse - Réunion 14 mars 2019 – Plan de Cuques


Présents:
Mairie Plan de Cuques         Jean Pierre Bertrand Maire
                                               Yves Morrazzani Adj. Education
Mairie du 11/12                     Isabelle Savon - Conseillère Municipale et Conseillère Régionale
                                               Maxence Jouve - Attaché parlementaire de Valérie Boyer
Mairie d’Allauch                    Maurice Gouyache – Conseiller Municipal
                                                Luc Filosa -  Directeur Général Adj des Services                    
Région                                   Monique Robineau et Bruno Genzana – Conseiller Régionaux
MPE 13                                   Séverine Gil – Présidente
Collectif Lycée Enco de Botte Luce Nocera – Mathilde Cavin – Jean-Claude Omère

Suite à nos échanges et dans un souci de lisibilité, nous avons opté pour une synthèse point par point des informations et non pas un compte rendu stricto sensu.

A quelques mois de l’ouverture du Lycée, de nombreux parents s’interrogent sur les points suivants :
·         La carte scolaire (et la double sectorisation)
·         Le nombre de classes
·         Les filières, options et spécialités
·         L’ouverture administrative de l’établissement
·         Restauration Scolaire
·         Chantier
·         Transports

Depuis plusieurs mois nous demandons la mise en place d’un comité de pilotage public et ouvert à tous, afin que les différents responsables engagés dans ce dossier  puissent  informer et répondre directement  à leurs questions. Dans l’immédiat, seuls les représentants du Collectif Lycée sont invités à participer  à un  comité de pilotage qui se tiendra le 5 avril à la Région,  et nous ne manquerons pas de vous en faire un retour.



CARTE SCOLAIRE – NOMBRE DE CLASSES

La double sectorisation  a été  annoncée et présentée dans un premier temps comme un choix pour les familles « sans condition »
La mention « en fonction des places disponibles » a été ajoutée dans un second temps et très récemment.
Comment devons-nous l’interpréter ?
Cette mention couplée aux nombre de classes annoncées  de 5, au lieu des 8 prévues au lancement de la construction du lycée, ne peut que nous interpeller.
Le lycée d’Enco de Botte est prévu pour accueillir 817 élèves.
5 classes  cela signifie  entre 155 et 175 élèves.
Ce qui nous semble très insuffisant au regard des attentes de la population.
Il est important d’avoir une idée de la répartition des élèves que ce soit par le choix des options, ou des lycées.
C’est pour cette raison  que les Associations de Parents d’Elèves du Collège Olympe de Gouges et du Ruissatel (partiel) ont lancé des sondages auprès des familles, et que la municipalité d’Allauch se renseigne pour Yves Montand
A noter :
Le 04 Mars une réunion a eu  lieu à la direction Académique : Sur la base des chiffres qui ont été avancés,  celle-ci a clairement évoqué la possibilité d’ouvrir une classe supplémentaire pour la prochaine rentrée. Rien ne semble donc figé dans l’immédiat, pour autant nous restons très attentifs, car il est difficile de savoir aujourd’hui si cette classe sera suffisante (si elle est ouverte)  ou si une 7ème sera nécessaire.

Monsieur le Recteur a répondu à un courrier de Monsieur le Maire de Plan de Cuques « ainsi, une double sectorisation a été arrêtée pour Plan de Cuques Cela signifie que les élèves de votre commune bénéficient des mêmes droits d’accès sur le lycée Antonin Artaud à Marseille dont ils dépendaient jusqu’ici, et sur le nouveau lycée d’Allauch…
A concurrence des capacités d’accueil du lycée, les entrants en seconde de votre commune seront donc prioritaires au même titre que ceux d’Allauch sur toute demande d’affectation d’élèves hors Marseille »

La carte scolaire a été élaborée par le Rectorat, elle a été  votée en assemblée par les conseillers Régionaux le 14/12/18

Le message du Collectif est  sans ambiguïté : Des engagements ont été pris pour les Elèves d’Allauch,  de Marseille 11/12 y compris St Menet Eoures et les Camoins ainsi que pour ceux de Plan de Cuques et nous demandons qu’ils soient maintenus ;

OFFRE PEDAGOGIQUE
Elaborée par les Proviseurs du Réseau Etoile (Diderot/Artaud/Simone Veil)
« La Direction Académique   table sur une offre faible afin de laisser au futur Chef d’Etablissement et à son équipe pédagogique de travailler un projet qui débouchera sur une offre d’options et spécialités plus importantes »
Il s’agit d’un lycée d’enseignement général et technologique, il sera proposé une  section STMG à partir de la classe première

AFFECTATIONS
Les familles émettent une demande d’affectation, et les vœux sont saisis dans Affelnet  par les Collèges dans lesquels les élèves sont scolarisés.
Pour les élèves scolarisés dans des collèges privés, comme l’a indiqué la Présidente MPE 13, la réponse dépendra  des places disponibles.

NOMINATION PROVISEUR
Le chef d’établissement du Lycée d’Allauch sera nommé d’ici 1 mois.

SERVICE RESTAURATION SCOLAIRE
Dès la rentrée la restauration scolaire sera assurée dans le futur établissement

CHANTIER
Aucun retard – Le Lycée ouvrira ses portes en septembre 2019

QUELQUES CHIFFRES
L’acquisition du terrain par la ville d’Allauch a couté 2 millions d’€
La Région a investi  près de  31 millions d’€
Il faut y ajouter par année le fonctionnement (Région)  à hauteur de 300 000 € ainsi que les emplois (11 la première année) soit un total de 385 000 €


TRANSPORTS / AMENAGEMENTS ABORDS ETABLISSEMENT/CIRCULATION

·         Circulation : la Métropole et la Commune d’Allauch travaillent à la validation du projet d’aménagement de l’avenue de Provence pour permettre de bonnes conditions d’accès au futur lycée pour les transports en commun, les voitures, les piétons et les cyclistes. Des aménagements seront réalisés depuis le rond-point des 3 Lucs sur la Commune de Marseille jusqu’au rond-point des Aubagnens sur la Commune d’Allauch.

·         Transports : Lors des dernières réunions à la Région, la Métropole et la RTM ont indiqué travailler sur la mise en place d’un transport spécifique des lycéens, comme cela existe pour le collège d’Allauch, accompagnée d’une augmentation des fréquences de passage du bus des collines ainsi que de la ligne 7T. Les premières fréquences annoncées pour le ramassage des lycéens semblant insuffisantes, le Président de la Région a adressé un courrier à Madame VASSAL, Présidente de la Métropole, pour demander à augmenter les propositions de service. Ces points seront abordés lors du Comité de Pilotage de début avril.

·         Stationnement : Environ 70 places publiques seront réalisées par la Région, ainsi que des places à l’intérieur du lycée pour les professeurs. La première année de fonctionnement ne verra l’ouverture que des classes de 2nde. La Commune et la Métropole seront vigilantes aux problématiques de stationnement. Des aménagements sont prévus pour interdire le stationnement sauvage aux abords du lycée. Si besoin, une négociation a déjà été abordée avec les représentants du Grand Port Maritime de Marseille, pour pouvoir créer un parking complémentaire sur les terrains situés en face du lycée. Cependant, l’objectif des différentes collectivités est, tout de même, de favoriser les déplacements en transports en commun.

A titre d’information, il a été rappelé à l’assemblée que les personnes intéressées pouvaient participer à la concertation publique organisée par la Métropole dans le cadre de l’élaboration du Plan de Déplacements Urbains (PDU).
Ces éléments sont consultables sur le site internet de la Métropole.




Pour le Collectif,
Luce Nocera, Jean-Claude Omère , Mathilde Cavin
 06 08 49 51 90



Retrouvez les  dernières informations sur le blog officiel du Collectif 

Rejoignez nous sur Facebook 
Collectif Enco de Botte

jeudi 21 mars 2019

La Provence du 16 mars 2019


dimanche 10 mars 2019

Réunion le jeudi 14 mars



Le collectif organise une réunion d'information pour les parents et les citoyens  lors de laquelle vous pourrez poser vos questions, et émettre vos suggestions concernant  l'ouverture du futur lycée à Enco de Botte.

Jeudi 14 mars 2019 à partir de 18h15.

Salle de la Belle Epoque 
Rue du 18 Juin, 13380 Plan-de-Cuques

Nous  avons invité les élus, l'association MPE 13 et allons avertir la presse. 

Divers points seront abordés (Sectorisation/transports/ Filières etc...) cela nous permettra de faire un point également pour préparer la réunion du 5 avril à la Région.

Inutile de vous préciser, que nous vous y attendons nombreux. 

Pour ceux qui ont Facebook nous allons créer un événement, merci d'y répondre. Si vous n'avez pas Facebook envoyer nous un email à cette adresse pour nous indiquer votre présence. 

Faites passer le message auprès de vos contacts - Merci 

Bien cordialement 

Pour le Collectif,
Luce Nocera, Jean-Claude Omère , Mathilde Cavin
 06 08 49 51 90

Retrouvez les  dernières informations sur le blog officiel du Collectif 


Rejoignez nous sur Facebook 

Collectif Enco de Botte

dimanche 3 mars 2019

Lettre à M. le Recteur


Monsieur le Recteur

Permettez-nous de revenir de façon urgente sur le dossier en lien avec l’ouverture du lycée Enco de Botte à la rentrée de septembre. En effet, les familles sont dans l’attente de réponses très précises de la part du Collectif, comme de la part des services, les vœux des élèves étant d’actualité et les choix d’orientation, de même.

Or nous venons de prendre connaissance d’un échange de mails entre l’association des parents d’élèves MPE 13 et monsieur Parisotto – Secrétaire Général Adjoint de la DSDEN.
Faisant suite à une information reçue par les parents de 3ème du collège Olympe de Gouges qui leur signalait que les élèves relevant de la double sectorisation ne seraient pas prioritaires sur le lycée Enco de Botte, MPE 13 y interrogeait monsieur Parisotto quant à l’organisation réelle des affectations.

A la lecture  de sa réponse, il semblerait finalement que la double sectorisation des zones concernés par cette articulation, permettra l’intégration d’élèves qui en relèvent, uniquement  selon la capacité d'accueil, combinée au nombre de demandes d'affectation des élèves en "simple" sectorisation. Ainsi, en fonction du nombre de classes ouvertes, le nombre de ces élèves, en réalité prioritaires, déterminera la part d‘élèves rattachés à deux lycées, qui pourront ou non, y être affectés. 

Cette information est en totale contradiction avec ce qui nous avait été annoncé jusqu’à présent. En effet, la double sectorisation nous a été présentée comme un choix libre, sans crainte d’un niveau d’accueil prioritaire d’autre part.

Nous souhaitons rappeler la mobilisation des habitants autour de la création de cet établissement. En effet, depuis une quinzaine d’années, une 50aine d’associations de  Parents d’Elèves et de CiQ, regroupés au sein du Collectif pour un Lycée à Enco de Botte, avec  les Elus des communes d’Allauch, Plan de Cuques, Marseille 11ème et 12ème nords, se sont rassemblés pour obtenir ce lycée public. Lorsque sa construction a été votée en 2009, tous ces secteurs étaient concernés et l’établissement devait répondre aux besoins d’élèves issus de tous ces quartiers.

Le temps a passé et nous pouvons comprendre que tous les acteurs d’ aujourd’hui n’aient pas toujours eu connaissance de l’historique de ce dossier, c’est pourquoi, à  la lecture de la 1ère carte scolaire où certaines zones, prévues initialement dans ce projet, avaient été oubliées dans le découpage, nous avons réagi. Une solution complémentaire de double sectorisation a donc été formulée pour les zones omises, sauf pour le quartier de St Menet pour lequel aucune piste n’a été trouvée dans l’immédiat.

Toutefois, dès l’annonce de cette solution, un climat de scepticisme s’est installé chez les parents.  Les réponses à nos interrogations se sont voulues rassurantes de part et d’autre et n’ont aucunement soulevé de mention d’une sectorisation prioritaire, par rapport à une autre ou de contraintes quelconques. Nous avons donc informé les familles concernées, en toute bonne foi, d’un choix d’affectation libre sur 2 établissements pour ceux qui relevaient d’une double sectorisation  et qui ne représentait pas moins de chance d’affectation que la sectorisation unique. 

Monsieur le Recteur, afin d’apporter des réponses claires et précises à l’ensemble des parents, associations ou même aux journalistes qui nous interrogent,  notre Collectif se doit d’obtenir des éléments fiables et non des informations contradictoires d’une semaine à l’autre.

A ce jour, selon nos dernières informations, seulement 5 classes de seconde sont envisagées, soit 175 élèves, sachant que la capacité du lycée est de 820 places. Au regard du nombre d’élèves annoncé, ce sont sans doute les moyens attribués qui ne permettront pas l’intégration d’une grande partie des jeunes de nos quartiers.

Des engagements ont été pris, des annonces faites, par le Rectorat sous le mandat de Monsieur De Gaudemar, par les acteurs Régionaux qui se sont succédé, par les Elus, et cela  depuis le vote de cet établissement en 2009.

Or à quelques mois de l’ouverture de cet établissement attendu par la population de ces quartiers, les précisions qui viennent d’être transmises soulignent des affectations plutôt de second niveau, soumises aux places disponibles, laissant penser que les lycées de secteurs, antérieurs, dont les habitants ont maintes fois dénoncé les difficultés d’accès, l’éloignement et exprimé multiples motifs pour lesquels ils défendaient le besoin d’un nouvel établissement à la croisée géographique des secteurs, resteraient bien leur lycée principal d’affectation, malgré leur long combat et la construction d’Enco de Botte.

Comprenez qu’ils ne peuvent que s’inquiéter d’une articulation qui finalement les maintiendra, pour la majorité, dans le même schéma qu’auparavant, avec pour certains, ceux qui peuvent y prétendre, une orientation vers les établissements privés, non par choix, mais par défaut.

Monsieur le Recteur, à la lumière de ces différents éléments et des engagements pris, nous espérons que vous pourrez étudier de nouveau ce dossier et nous donner des éléments rassurants que nous pourrons rapidement rapporter aux familles.

Nous restons, bien entendu, à votre disposition et vous prions d’accepter nos respectueuses salutations,

Pour le Collectif du Lycée d’Enco de Botte



Pour le Collectif,
Luce Nocera, Jean-Claude Omère , Mathilde Cavin
 06 08 49 51 90



Retrouvez les  dernières informations sur le blog officiel du Collectif 

Rejoignez nous sur Facebook 
Collectif Enco de Botte


vendredi 1 mars 2019

IMPORTANT - DOUBLE SECTORISATION - COMMUNIQUE


Pour rappel le Lycée d’Enco de Botte a été voté pour  répondre à une offre pédagogique publique pour les élèves d’Allauch/Plan de Cuques/Marseille 11.12 nord et désengorger les lycées de secteur (Artaud et Diderot) ou éviter de longs trajets, indirects et saturés (Marcel Pagnol).
Depuis la diffusion de la carte scolaire pour la prochaine rentrée et jusqu’à présent,  on nous a  toujours affirmé que la double sectorisation avait le même niveau de priorité que la sectorisation simple. Cet accord nous a été présenté comme un libre choix.
L’information qui nous parvient aujourd’hui, souligne plutôt deux niveaux, entre la sectorisation unique prioritaire ou double, devenue pour la seconde, sous condition de places disponibles,  en totale contradiction avec ce qui nous avait été annoncé, il y a quelques semaines.
Il semblerait également que la prévision de 5 classes se confirme avec 35  élèves par classe = 175 élèves, pour un Lycée prévu avec une capacité de 818 places !
Nous ne comprenons pas pourquoi les élèves d’Eoures, les Camoins et Plan de Cuques ne seraient pas tout autant prioritaires que les autres.
Nous tenons à vous informer que d’ores et déjà nous avons sollicité nos mairies et les élus afin qu’ils interviennent auprès des différents représentants institutionnels, ce que nous allons faire également (courrier au Rectorat en cours).
La réunion prévue le 21 à la Région a été reportée, devons-nous nous interroger sur un lien avec cette mauvaise nouvelle ?
Nous devons tenir compte toutefois :
-          De l’offre pédagogique proposée sur Enco de Botte, à savoir, uniquement de l’enseignement général (pas de techno)  
-          Des choix d’orientation des élèves : environ 70% des élèves se dirigent sur des filières enseignement général ou technologique, dans le public ou privé confondus, le reste s’orientant vers le professionnel.
Si 5 classes semblent insuffisantes, en affinant les chiffres, les moyens (heures) pour accepter toutes les demandes, ne devraient pas être pharaoniques, donc nous gardons espoir sur de nouvelles propositions permettant d’intégrer plus d’élèves.
Une réunion publique à laquelle nous inviterons la presse, sera mise en place pour informer les familles, en présence des élus et du collectif. Nous devons compter sur la présence du plus grand nombre d’entre vous ce jour-là, pour afficher notre mobilisation toujours aussi active !
Les doubles discours, la double sectorisation, les engagements oubliés qu’il faut rappeler, créent un climat anxiogène. Alors que nous attendions avec impatience l’ouverture de cet établissement pour lequel nous nous battons depuis 2003, nous devons accuser le coup, mais nous sommes décidés  à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre les engagements pris.
Ce lycée public nous l’avons obtenu grâce à la mobilisation de tous et ensemble. C’est ce qui a permis à cet établissement de voir le jour. 
Tous, représentants, Elus, familles, nous devons maintenir la défense des besoins de l’ensemble des jeunes de nos quartiers afin de continuer à afficher un mouvement à l’unisson face aux décisionnaires, c’est bien ce qui a payé pour la construction du lycée.
C’est pourquoi, face aux fragilités actuelles du dossier, nous comptons sur votre mobilisation dès que nous organiserons des réunions, nous comptons sur vos liens avec vos associations de parents d’élèves, avec vos CIQ, avec vos Elus et tous ceux qui peuvent vous accompagner et venir aux réunions défendre vos intérêts autour de ce dossier !
Parce que, même si les choses peuvent évoluer après une année de mise en route de l’établissement,  il nous semble que c’est maintenant et sur les mois qui viennent, qu’il est important de faire bouger les lignes, si elles sont trop éloignées des attendus.